AVANT
Rétrospective :
Automne 2011 – Rêve d’Afrique en chantier.
 
Jeter un œil dans le rétro et regarder en avant permet de savoir où on est.
Il y a 2 ans, jour pour jour, nous étions en Espagne, affairés à réparer le toit de Casita défoncé par la grue de déchargement des containers. Nous avions alors remonté nos manches et travaillé tous ensemble, portés par le rêve commun de partir en Afrique de l’ouest avec Casita. On avait réussi. Puis fait demi-tour à la frontière mauritanienne, la boule au ventre. Nous nous étions alors engagés solennellement les uns envers les autres à accomplir ce voyage dans un délai de 2 ans, dans des conditions plus favorables.
En cet automne 2013, nous avons travaillé d’arrache-pied sur l’aménagement de notre Toyota Hiace 4x4 pour en faire notre véhicule et case africaine. Le 16 décembre prochain, nous récupérerons notre nouvelle monture au port de Tema au Ghana, puis prendrons la route pour 4 mois d’aventures au Bénin, Togo et Burkina Fasso. Un rêve d’Afrique enchanteur.
Avec 1,50m de large et 2,70m de long, la partie habitable de Baloo offre 4m2 pour accueillir toute la famille et 2 invités, puisque Baloo est homologué pour 8 personnes, comme Casita !
En ce qui concerne le couchage, Max, Loane et Zoé se partagent le grand lit intérieur de 1,50m x 1,60m. Sam, qui préfère avoir sa couchette individuelle, se glisse en-dessous sur un matelas gonflable. Véro et Thierry quant à eux, dorment à l’étage dans la tente de toit.
 
Baloo est une case duplex. Devant la tente de toit, les plaques de désensablage servent de plateforme et terrasse, comme sur Casita. Thierry et Véro pourront donc y passer les soirées, une fois les enfants couchés à l’intérieur.
La partie cuisine offre un grill à gaz qu’on peut utiliser à l’intérieur comme à l’extérieur. Les placards permettent de stocker les provisions, la vaisselle, le gaz et bien plus encore.
 
Les coffres de rangement sous les banquettes serviront de casiers scolaires et d’armoire à habits. Quant à la salle de bain grand luxe, nous vous la présenterons depuis l’Afrique…
 
Avec un poids total de 2'800 kg, Baloo offre 800 kg de charge utile, un véritable luxe pour un véhicule de cette taille.
LE CHANTIER AVANT DE S'INSTALLER DANS LA GRANGE: ça caille...
Miss Terre
Rencontres avec les lecteurs et le mystérieux inconnu.
Lire
Dossier
Habitat : 4m2 habitables pour 6 personnes ! Notre résidence secondaire africaine sur roue.
Lire
Media
Tournages TV et prochains rendez-vous
Lire
Au sommaire :
 
Edito
La magie de la vie
Lire
Déclic
De la prise de conscience à la conférence, un voyage vers l’essentiel.
 
Touchés : ils font le premier pas.
Lire
Vie de famille
Des nouvelles de nos 4 enfants
Lire
Ligne de mire
Afrique de l’ouest. 1ère étape : Le Havre.
Lire
Dossier
Habitat : 4m2 habitables pour 6 personnes !
 
Il s’appelle Baloo. Construit dans un Toyota Hiace 4x4 de 1989, avec 180'000 km au compteur, c’est notre véhicule de voyage et notre résidence secondaire africaine. Ressemblant comme deux gouttes d’eau à sa maman Casita qui passera l’hiver paisiblement dans un confortable hangar helvétique, Baloo arbore fièrement les couleurs Sixenroute, visage de tortue, cabane en bois et monde sur la tête.
AVANT
AVANT
Tente fermée
APRES
AVANT
APRES
APRES
Un immense merci à Dawood pour avoir parfaitement réussi son travail d’artiste et la peinture de Baloo, malgré le froid mordant. Et à Ramona et son oncle pour la place mise à disposition.
                          AVANT                                                   APRES                    
APRES
AVANT
APRES
AVANT
APRES
Les deux banquettes latérales permettent de tenir à 8 confortablement, voir 10 en se serrant, tant en version route qu’en salle à manger.
Tente ouverte
Tout cela est le fruit de l’ingéniosité et du travail engagé de Véro et Max, les deux concepteurs et constructeurs de Baloo assistés de Sam et aidés par Loane et Zoé pour la partie couture, notamment pour les rideaux et les housses de coussin. Thierry quant à lui, a découvert les transformations jour après jour, de retour d’un autre boulot…
ETAPE 1: On vide.
La Gruyère, c’est aussi un lac. Olivier et Sonia nous ont reçu là, avec leur camping-car. Ces amateurs de voyage ont déjà de l’expérience puisqu’ils sont partis à pied avec deux ânes, de Suisse jusqu’en Espagne. Deuxième fondue gruyérienne, décidément, c’est vachement bon !
ETAPE 2: Isolation et "bamboussage" du toit (quand on met du lambris c'est un lambrissage  quand on met du bambou c'est un bamboussage non?)
ETAPE 4: Isolation du sol et pose du parquet.
ETAPE 3: Isolation des murs et portes
ETAPE 5: fabrication et fixation des banquettes.
ETAPE 6: construction de la cuisine
ETAPE 7: Finitions et grande satisfaction
 
Un grand merci à July et Greg pour nous avoir spontanément invités et prêté la grange qui a abrité Baloo pendant la semaine de gros œuvre.N'hésitez pas à prendre contact avec eux pour une balade en âne ou une nuit dans une yourte www.kokalan.ch. Un grand merci à Sylvie pour nous avoir mis en contact avec d’autres voyageurs au moment où nous cherchions nos tentes de toit et à Léonore et Clément paour nous avoir proposé la leur. Finalement, nous avons acheté la nôtre au propriétaire d’un Pinz 6x6 que nous avions envisagé d’acheter lorsque nous ne trouvions pas de Toyota.
Afin de présenter Baloo à tous ceux qui ont eu la chance de pouvoir nous rejoindre le 17 novembre, nous avons loué un petit refuge dans la forêt, sans électricité mais avec un poêle à bois ! Quelle surprise de voir autant de monde braver le froid et la grisaille pour venir découvrir le nouveau-né de la famille Sixenroute. Un immense merci à vous tous qui êtes venus partager notre émotion et notre excitation. Un tout grand merci aussi à Michel et Kikou pour les photos prises au cours de la journée.
AVANT
APRES
PENDANT
Le livre que j’ai acheté est tellement riche que j’en fais mes cadeaux de Noël….pouvez-vous m’en faire parvenir 3 ?
 
Aaaah votre livre !
C'est teeeellement vivant!!!
Je rigole aux éclats, franchement y'en a des bonnes... Ha ces Indiens, ces chinois... Et je pleure aussi. Je médite. Je respire à plein poumon!!!
Et le pire, c'est que mon petit vélo est en marche dans ma tête... Aie aie aie...
Ma femme n'attend que ça, partir autour du monde. Haaa vous les femmes... Haaa nous les hommes... :)
 
Ces jours-ci, je dévore votre bouquin (j'en suis chez les zens bien :-)).  Je suis admiratif devant votre cran, votre transparence, votre exemplaire façon de répondre aux aléas de la vie de nomade, de couple, de famille... Ce sont de vraies leçons de vie que vous me donnez.
 
Voilà, je l’ai terminé CE sacré bouquin… Que d’émotions de refoulements, d’éléments repoussés… tout au long des pages... je voulais vous adresser un clin d’oeil et me joindre à tout ceux qui vous ont féliciter pour ce super boulot tant sur le plan littéraire, que sur la joie de vivre que vous avez partagé.
 
Merci et Bravo pour votre livre qui est bien davantage qu'un excellent récit de voyage. Touchant émouvant, inspirant, votre exemple est réconfortant et m'a rappelé bien des souvenirs
 
Merci pour ce voyage que j’ai pu faire virtuellement en dévorant votre livre passionnant.
Et là aujourd’hui 1 er octobre 2013 que vois-je ? Casita dévalant à fond les manettes direction Lausanne....
Miss Terre :
Rencontres avec les lecteurs et le mystérieux inconnu.
 
« Miss Terre et les six doigts de la main » poursuit son propre voyage, rencontrant ici et là de nouveaux lecteurs, déposant ses graines dans les cœurs des plus téméraires et des idées dans les esprits des autres. Vous êtes nombreux à nous envoyer vos réactions en cours de lecture ou après la dernière page. Certains d’entre vous nous ont d’ailleurs annoncé que « Miss Terre » serait en plusieurs exemplaires sous le sapin de Noël ! Si comme eux vous souhaitez offrir "Miss Terre" pour Noël, nous vous offrons les frais de port jusqu'au 25 décembre. Voici quelques uns de vos commentaires, notre manière à nous de vous remercier.
ET MONTREUX
Vous êtes nombreux aussi à demander qui est l’inconnu de Miss Terre, s’il existe vraiment ou s’il s’agit d’un personnage de fiction. A chaque fois, vous êtes surpris d’apprendre que l’homme et son histoire sont réels, comme l’histoire de notre rencontre avec lui. Miss Terre est un récit. La preuve que la vie est belle sans inventer de fictions. Récemment, cet « inconnu » nous a écrit et invités. Chaque premier mardi du mois, il organise avec des amis, « la cuisine de Suzanne », un évènement créé par son épouse décédée et qu’il pérennise. C’est là que nous l’avons revu récemment. Il s’appelle François. Nous profitons de le remercier pour son accueil, ainsi que tous ceux qui étaient présent ce soir-là.
Touchés : ils font le premier pas.
Suite aux conférences « Déclic », nous avons reçu de nombreux retours des participants. Des messages bouleversants, émouvants, sincères, chaleureux. Des témoignages aussi. Plusieurs personnes ont fait en effet un pas significatif vers leur essentiel les jours suivants la conférence. Aless et Céline, nos amis de voyage ont vendu leur combi VW rouge en un jour, pour retrouver une plus grande liberté ; un ami s’est résolu à préparer son CV pour changer de boulot ; un couple a acheté son camping-car ; certains ont pris des initiatives qu’ils n’osaient plus se permettre ; une femme a pris rendez-vous avec Véro pour avancer dans sa réflexion et ses projets… et tant d’autres. La conférence « Déclic » porte bien son nom. Au-delà des amateurs de voyage, elle concerne tout le monde, interpelle, stimule et met en mouvement. Sans vous, nous ne l’aurions jamais imaginé. Alors, merci à tous pour vos retours et vos actes. Et merci à Christine Ley, organisatrice des cafés-déclics et instigatrice d’un élan de vie et d’optimisme dont nous avons été une petite vague sur le rivage, le temps de trois soirées inoubliables.
DEDICACES ET RENCONTRES YVERDON
A Yverdon et Montreux, Miss Terre a rencontré son public lors de séances dédicaces chez Payot. Merci à vous qui êtes venus. Merci en particulier à cette famille dont nous avons oublié le nom : le père est tétraplégique et résolu à emmener sa famille autour du monde. Tous ensemble ils préparent un camping-car qu’il pourra conduire pour accomplir son rêve et celui de la famille. Tout est prêt. Chapeau !
François
Jean-Christophe et Tanja nous ont invités pour une pizza party chez eux, histoire de réfléchir à haute voix à leur projet, clarifier leurs envies et passer du bon temps. Un voyage, autre chose… On se réjouit d’en apprendre davantage. A son tour, Jean-Christophe a semé une graine dans le cœur de Thierry… On partira en Afrique avec un micro et un enregistreur. Affaire à suivre.
Témoignages
Changement, eux aussi se lancent.
Suisse romande : le quotidien sous l’angle du voyage
En Suisse, le voyage se vit par le regard qu’on pose sur le quotidien. Et comme toujours, ça fonctionne. Il suffit de peu pour s’étonner, s’amuser et se retrouver entre amis à discuter et partager nos vécus.
En Gruyère, nous avons découvert la vie d’alpage grâce à Yvan et Lisa. Eux souhaitent partir en voyage, mais s’inquiètent pour la scolarité des enfants. Chouettes discussions sur le sujet, dans un décor d’Heidi où nous avons dégusté notre première fondue gruyérienne. A notre avis, c’est à l’idée de partir loin de ce fromage qu’on devrait s’inquiéter plutôt !!
Peinture de Tanja
Beaujolais : Souvenirs de voyage
 
Autre région de France, autre motivation. Dans le Beaujolais nous retrouvons Laurent qui fête ses 40 ans, Virginie et toute la tribu « Chamaco » (rencontrée à Buenos Aires) dans leur nouvelle demeure. Une robuste et belle bâtisse qui accueillera bientôt vos fêtes, soirées, mariages ou séminaires dans un cadre naturel et inspirant.
Les « Majuline » habitent la même région et transforment une bâtisse en gîtes. Nous avions entendu parler d'eux sans jamais les rencontrer. Echanger avec eux nous a replongés dans nos souvenirs de voyage respectifs. Au moment de nous dire au-revoir, ils nous glissent dans la main un petit truc à prendre en Afrique… On ne vous en dit pas plus, surprise.
A deux pas de tout ce beau monde, Elisabeth s’est installée. Nous la retrouvons chez elle et l’aidons dans divers travaux d’entretien, de jardinage et de bricolage, une autre façons sympa de passer du temps ensemble en nous rendant utiles et en gagnant de l’argent de poche pour les enfants.
Si vous aussi vous souhaitez assister ou organiser une conférence en 2014, contactez-nous dès maintenant pour définir une date et une formule qui corresponde à vos envies.
Brèves de Voyages
Ramatuelle : sous le soleil et l’amitié
 
Une virée dans le sud de la France, c’est l’occasion de prendre le soleil, faire le plein de copains et revoir notre amie Doudou rencontrée en Inde,  puis la famille de Sylvie qui assure toujours avec autant de zèle l’expédition des livres que vous commandez.  
Le meilleur des mondes
 
5 fruits et 5 légumes par jour. Un bol de lait, c’est bon pour le calcium. L’obésité, un vrai problème. Des idées énoncées comme des faits. Désormais, dans certains collèges de Suisse romande, les élèves se font confisquer la branche de chocolat qui accompagne leurs 10 heures. Parce que c’est sucré et mauvais pour la santé.
Même pays. Certains collèges veulent obliger les enfants à manger à la cantine,  pour donner aux enfants une alimentation plus équilibrée que ne le feraient les parents… dont certains cultivent leur propre potager bio.
Helvétie toujours… Il faut désormais une autorisation officielle pour s’occuper d’enfants. Celle-ci est fournie par les autorités publiques, à l’issue d’une formation adéquate. Jusque là, c’est comme pour les chiens… Sauf que les grands-parents étaient soumis à ladite autorisation… avant que la population ne se révolte. Ouf !
Pour rendre le monde meilleur, on devrait peut-être chercher autre chose que le meilleur des mondes, non ?
 
Clin d’oeil : expo en plein air sur les quais de Montreux
 
En attendant de vous offrir des paysages exotiques et des coups de cœur africains, voici un clin d’œil pour une célébrissime zone de Suisse romande, la Riviera et les quais de Montreux. De tous temps, nous apprécions le micro climat qui baigne la région, les palmiers qui bordent le Léman. Désormais, la ballade le long des quais permet de découvrir une expo à ciel ouvert assez originale et plutôt plaisante, dont voici quelques photos.
Vie de famille :
Des nouvelles de nos 4 enfants
En cette période intense de préparatifs pour l’Afrique, de conférences et de rencontres en tout genre, les enfants sont grandement sollicités. Nous apprécions leur présence à nos côtés, leur aide, leur engagement dans les projets familiaux, les réponses qu’ils fournissent aux questions qu’on leur pose, leur sens de la répartie, leur humour et leur alignement. En parallèle, ils poursuivent leur scolarité à distance et profitent surtout de développer leur réseau d’amis en pratiquant leurs activités favorites et en s’essayant à de nouvelles expériences.
 
Sam a visité avec Véro une expo BD en ville de Lausanne, histoire de piocher de l’inspiration et des idées. A fin septembre il a fêté son 13ème anniversaire.
 
Zoé fait le plein de copains, profitant de chaque opportunité pour revoir Naïm et Aurel avec qui elle échange des tonnes de mails ponctués d’innombrables émoticônes.
 
Max se donne à fond en BMX, activité dont il a besoin pour son équilibre, tant physique que relationnel, son vélo lui permettant également de prendre le large aussi souvent que possible. Fier et satisfait du travail qu’il a accompli avec Véro au moment d’aménager Baloo, il laisse éclore d’autres talents et facettes de sa personnalités en mettant sa sensibilité et ses mots au service d’une chanson qu’ils composent entre amis.
 
Loane quant à elle a manié le fil et l’aiguille avec dextérité et patience dans Baloo. Mais son truc à elle, c’est le théâtre et c’est chouette de la voir évoluer, créer son propre réseau et s’amuser du rôle de figurante qu’elle a obtenu dans une pub.
La famille Seydoux quand  a elle partira l'été prochain dans son camping car Iveco Concorde dans lequel ils nous ont spontanément invités à Bern lors du salon du caravaning .
Heureusement qu'on a pensé aux ventilos. :-)
BALOO DANS SON CONTAINER...RDV EN AFRIQUE.
Conférences : détails et commentaires.
Outre les conférences déclic, nous avons eu l’occasion de donner plusieurs conférences sur notre voyage autour du monde au mois d’octobre. Que ce soit devant une centaine d’élèves à Fribourg, une trentaine de personnes dans les bureaux de Balthazar à Lausanne, au Lido lors d'une conférence organisée par les magasins "Nature et Découvertes", au Vent des routes à Genève ou en plein centre du Suisse Caravan Salon à Berne, nous avons chaque fois eu le même plaisir et les mêmes échos, dont voici deux extraits :
Chroniques
Que fait la police ?
 
Face à la question Rom, nous sommes toujours perplexes. Entre incompréhension et curiosité, nous ne parvenons pas à nous faire une idée claire de la situation. Cet été, nous avons remarqué qu’ils sont bien moins nombreux que l’an passé en ville et qu’ils ne sont plus nos voisins au bord du lac remplaçés par quelques Sud Américains.
Nous remarquons également que la police lausannoise est très active sur les parkings du bord du lac. Nous avons eu plusieurs discussions avec des agents, toujours courtois et compréhensifs, mais souvent désabusés. A la question, qu’advient-il des Roms, la réponse est limpide : on les chasse. Passé ce constat brutal, les cœurs des policiers s’ouvrent et nous découvrons une autre réalité, celle d’une profession qui a le vague à l’âme. Contraints d’expulser les plus démunis, les agents admettent ne pas être préparés à cela. Faute d’autre solution politique, ils appliquent les ordres, souvent malgré eux. Ce qui frappe en les écoutant, c’est de comprendre qu’à Lausanne, la police la plus sévère s’appelle population. Les habitants de la ville ont en effet l’habitude de dénoncer les agents de police. Exemple : une voiture stationnée sur une zone bleue plus d’une demi-journée, la police est appelée par un voisin pour verbaliser. Autre situation : un agent compréhensif renonce à amender un contrevenant après discussion ; il se fait aussitôt dénoncer par un passant assistant à la scène, photo iPhone à l’appui. Dans une profession où la perte d’emploi signifie chômage longue durée faute de débouchés, les agents prennent ces faits et délations très au sérieux. D’ailleurs, l’agent qui nous parle guette les alentours et surveille les personnes susceptibles de l’espionner.
Alors que fait la police ? Ni plus ni moins que tout citoyen : elle protège ses fesses !
Témoignages
Idées de voyage, eux aussi se lancent.
Conférences : détails et commentaires.
Lire
Rétrospective
Automne 2011 – Rêve d’Afrique en chantier.
Lire
Un merci ne suffit pas pour vous témoigner la reconnaissance que je vous porte.
Vous arrivez à pic! Mettre les six doigts à l'essentiel.
J'ai adopté de suite "à l'unanimité ou rien" et le "et après?". C'est topppp!!!
 
J‘ai suivi la conférence que vous avez donnée pour Déclic récemment à Genève.
Je me lance pour écrire ce mail, qui a pour but de vous demander s’il serait possible de vous rencontrer. Je pensais vous le proposer comme une “consultation”, disons de sagesse. Car vous rencontrer, savoir qu’il existe des personnes comme vous qui font ce choix de vie, ça ne laisse pas indifférent. Mais surtout, c’est que plusieurs aspects de votre expérience et de la sincérité (et émotivité) avec laquelle vous la racontez, ont fortement fait écho en moi. La "désinhibition”  et l’honnêteté avec laquelle Véro parle de sa vie d’avant (…) et de cette espèce d’insatisfaction, d’appel du large qui tenaille (…) m’a touchée. Très frappée aussi par les mots de Thierry à propos du vertige de devenir soi-même… Bref, je surmonte ma timidité et la petite voix qui me dit “mais de quoi tu te plains, garde les pieds sur terre…” et je vous écris (…) J’aimerais avancer dans mon “défrichage” d’éventuels choix de vie alternatifs.
Prochaine mise à jour prévue : après nos premiers tours de roue sur sol africain… Pour être informés le jour même, inscrivez-vous à notre newsletter par email.
A très bientôt !
Media
Tournages TV et prochains rendez-vous
 
Récemment, nous avons reçu l’équipe de tournage pour l’émission « C’est la jungle » sur la TSR. Excellente expérience, pleine d’humour et de bonne humeur. Le résultat sera visible mercredi 27 novembre vers 22h45 sur la RTS 1 et vendredi sur RTS 2. Sur RTS 1, l'émission "Couleurs locales" a aussi diffusé un reportage nous concernant, à découvrir ici. Même chose pour l’émission de radio « La Passagère » sur la 1ère de la RSR. Au niveau presse, un dossier sur les familles reprendra notre témoignage avec des photos déjantées dans l’Illustré, ce sera mi-décembre, tandis que le magazine « La Family » vient de publier un très chouette article sur notre voyage et aventure familiale.
Comme vous le voyez, le programme ne cesse de se développer et bientôt nous aurons la chance de venir en France aussi.
 
Edito
La magie de la vie
 
« La vie, c’est comme la magie. Il suffit d’y croire pour s’en émerveiller. »
Cette formule, Thierry l’a trouvée il y a longtemps déjà, tandis qu’il écrivait son premier roman, ouvrage qui paraîtra finalement sous la forme d’un recueil de nouvelles en 2014.
Depuis quelques temps, la vie nous offre d’innombrables occasions de nous émerveiller. Voici quelques exemples.
Pour notre voyage en Afrique, nous voulons un Toyota Hiace 4x4 avec boîte de réduction, un modèle qu’on ne trouve plus sur le marché nous disait-on. Ces minibus sont tellement recherchés qu’ils n’ont pas le temps de paraître sur internet ni dans les annonces, on se les passe comme un bon tuyau, de copains en hasards. Après plusieurs semaines de vaines recherches, nous sommes sur le point de nous rendre à l’évidence : il nous faut trouver une alternative. Le Mazda E2000 semble faire l’affaire, sans être plus facile à dénicher. Mais après un premier essai Mazda peu concluant, Véro décrète qu’on trouvera notre Toyota Hiace au bord de la route. Alors, toute la famille entreprend de scruter les bords de chaussée comme on le faisait lors des safaris africains. Sans relâche, prêts à sauter sur la bonne occasion. Rien. A contre-coeur, nous prenons rendez-vous pour essayer un autre Mazda. Et c’est là que nous trouvons notre Toyota. Expertisé la veille, il est dans le parking d’à côté. Pas besoin d’épiloguer sur le Mazda, c’est le Toyota qu’on veut. Il est 21h, on trouve le propriétaire, un petit tour d’essai, affaire conclue !
L’histoire est différente, mais le scénario similaire. Nous revenons de notre première conférence dans un collège fribourgeois, convaincus et heureux. Il faudra voir comment organiser des conférences similaires ailleurs. Le soir même, nous recevons un mail de la bibliothèque de la Tour de Peilz. On fixe une date pour 2014. Puis c’est un autre collège qui nous contacte, nous y serons le 2 décembre… Et ça continue.
Depuis quelques temps, on voulait aussi contacter le marché français pour vendre nos livres, les media en particulier. Mais comment ? Aucune idée. Alors nous nous contentons de dire et de croire que cela se fera. Résultat, le 11 décembre prochain, Véro et Thierry iront à Paris pour enregistrer une interview de 15 minutes sur TV5, dans une émission à forte audience.
Alors, est-ce nous qui avons de la chance ou la vie qui est magique ? Voici le récit d’une autre famille qui se prépare à partir en été 2014 pour un tour du monde. Il leur fallait 100'000 frs pour boucler le budget. Comment trouver une somme pareille ? Plutôt que d’y réfléchir, ils partent en vacances durant l’été. A leur retour, inquiets de l’état de leurs finances, ils consultent leur compte : il y a 101'000.- Pourquoi ? Cinq ans plus tôt, lui avait gagné un procès professionnel contre un débiteur en faillite. Il avait eu gain de cause, mais avait fait une croix sur la somme, persuadé qu’il ne reverrait jamais la couleur de son argent. C’est lorsque le débiteur a vendu sa maison que l’argent fut saisi et versé aux créanciers.
Ce que nous retenons de ces expériences, c’est qu’on ne sait jamais quand et comment les choses tourneront bien. Mais une chose est sûre, lorsque le canal est ouvert, que le chemin juste est tracé, les bonnes choses finissent toujours par se placer sur notre chemin.
Déclic www.declicsetcie.ch
De la prise de conscience à la conférence, un voyage vers l’essentiel.
 
Invités à venir présenter notre mode de vie et nos prises de conscience dans les cafés-déclics organisés au mois d’octobre à Morges, Genève et Sion, nous avons profité de l’occasion pour prendre du recul et revisiter nos expériences. Que d’enseignements tirés ! Mettre des mots, conscientiser et mesurer notre évolution sur ces 5 dernières années est un exercice dense et complexe, mais surtout passionnant ! Au moment de présenter nos conférences déclics, nous sommes émus. Il y a dans les salles des personnes que nous n’attendions pas et dont la présence nous touche. Nous sommes émus aussi par les thèmes que nous abordons et l’ampleur des changements que nous avons apportés à notre vie : retour à l’essentiel, liberté et responsabilité, engagement et confiance, vie de famille et épanouissement individuel, simplicité volontaire. Au-delà des mots et des expériences partagées, c’est la chance de vivre un sentiment profond de cohérence qui nous émeut. Sentiment apparemment contagieux, si l’on en juge les réactions et les regards humides qui croisent le nôtre.
Enchantés par l’expérience, nous prévoyons de donner cette conférence partout où vous la demanderez.
Chroniques
Que fait la police lausannoise ?
Le meilleur des mondes
Lire
Brèves de Voyages
Ramatuelle : sous le soleil et l’amitié
Beaujolais : souvenirs de voyage
Suisse romande : le quotidien sous l’angle voyage
Clin d’oeil : expo en plein air sur les quais de Montreux
Lire
 
J-19 avant notre départ pour l'Afrique, à bord de Baloo, notre nouveau véhicule 4x4 à découvrir dès maintenant !
Des rencontres informelles aux conférences organisées, nous avons de plus en plus d’occasions de partager nos aventures avec vous. Et de découvrir les vôtres. Voici le récit de cet automne 2013, sous un format nouveau, à lire comme un magazine !
Automne 2013: Construction de Baloo, préparatifs pour l'Afrique et conférences
LE HAVRE
DEPART POUR LE HAVRE...
Ligne de mire :
Afrique de l’ouest. 1ère étape : Le Havre.
 
La direction pour l’Afrique en partant de la Suisse, c’est… le nord ! En effet, nous avons conduit Baloo au Havre pour le mettre dans le conteneur qui le transportera jusqu’au Ghana. Date de l’opération : le 22 novembre 2013, soit un mois exactement après la date d’achat de Baloo, le 22 octobre 2013. Et vous savez quoi, 5 ans plus tôt, le 22 octobre 2008, nous partions pour le tour du monde à bord de Casita !
Prochaine étape : le 15 décembre, nous prenons l’avion pour le Ghana où nous récupérerons Baloo pour un périple de 4 mois au Togo, Burkina Fasso et Bénin.
Accès direct
Oser sa vie
2012 suite
2013
Un livre original, vivant et émouvant
Récits
Nos véhicules
2014
Espagne
fév 2013
France
déc 2012
Mises à jour
Suisse
sept-oct 2012
Berlin
août 2013
Tour du Monde
2008-2012
Espagne
déc 2012
Tour du Monde
Suisse
juin 2013
Portugal
fév 2013
Andalousie
jan 2013
Ghana (2/3)
Janvier 2014
Finlande
juil-août 2013
Bénin
Mars 2014
Togo
Mars 2014
Burkina Faso
Février 2014
Ghana (1/3)
Janvier 2014
Suisse
automne 2013
Suisse-Italie
Eté 2014
Nous 6
Conférences&Actu
Accueil
Livres&Videos
Media
Liens
Dernière mise à jour
Martinique
Janvier 2015
2015
Suisse
Automne 2014
Grenade
Avril-mai 2015
2016
Découvrez nos coulisses dans: Miss Terre et les six doigts de la main
Un clic = Un pas vers vos rêves
Oser sa vie
Pour prendre sa vie en main
©Sixenroute-2011
Achetez en deux clics:
Miss Terre et les six doigts de la main
Un livre original, vivant et émouvant