Page 1
 
Edito
7 ans l’âge de raison ?
Lire
Les retrouvailles
Retrouvailles traditionnelles
Retrouvailles surprises
Lire
2008-2009
Conférences et stands
Marché Belmont
Conférence au camping de Vidy
Salon camping-car
Conférence Cully
Lire
Nos escapades
Giron de Cremin
La désalpe d’Albeuve en Gruyère
Les Marécottes
La Veveyse
Lire
Frédéric et Déborah
Le 10 juin 2013, Déborah a un flash. Elle a sous les yeux la double page consacrée à notre aventure dans le journal « La Matin ». Elle avale son café, embarque le journal et remonte dans son appartement pour y retrouver son homme et lui exposer l’évidence : « Moi, c’est ça que je veux comme maison ! » lui dit-elle, en pointant de l’index la photo de Casita dans  le journal ! Depuis, ils ont fait leur chemin et acheté un camping-car qu'ils ont custumisé en famille, dans lequel ils nous ont rejoints au camping de Vidy avec leurs deux enfants Merlin et Arsène, pour la sortie du film « SAM » pour lequel Frédéric a reçu un prix d’interprétation au festival de New-York.
Frédéric et Déborah sont comédiens.  Notre rencontre est passionnante : eux sont captivés par notre vie nomade et nous le sommes par leur métier. Chacun à notre manière nous voyageons et vivons de notre passion. Les échanges sont donc riches et après quelques heures, nous avons l’impression de nous connaître depuis 20 ans.
Les manifestations estivales
A proximité du camping, diverses manifestations et festivals rythment le printemps et l’été. Tournois de beach volley, championnats suisses de natation longue distance, colour run, soirées dansantes, concerts et festivals sont autant d’occasion de s’amuser.
En résumé, la vie de camping a quelques avantages sur la période estivale, aussi longtemps que nous conservons l’habitude de partir en vadrouille au minimum 4 à 5 jours par mois, pour un bivouac sauvage et ressourçant en pleine nature.
Des nouvelles de Casita
Retour sur la terre ferme
Contrôle technique
Equipement solaire
Lire
 
Edito
7 ans l’âge de raison ?
 
On dit que 7 ans est l’âge de raison. Ou que la vie serait faite de cycles de 7 ans. Qu’en est-il pour nous ? Aurions-nous atteint l’âge de raison ? Serions-nous prêts à vivre une « vie normale » comme on nous le demande souvent ? Notre réponse est claire : c’est OUI ! Oui, nous avons de plus en plus de raisons de continuer ainsi. Et oui, la vie normale pour nous, c’est celle que nous vivons depuis 7 ans ! Voici pourquoi.
 
Le 22 octobre 2008, nous prenions  la route à bord de Casita, pour un tour du monde en camping-car. Nous laissions derrière nous la famille, les amis, un garage avec nos meubles et une entreprise confiée à l’associé de Thierry. Le 22 octobre 2015, nous serons au salon du camping-car à Berne avec notre exposition photo, nos deux véhicules portes ouvertes, une conférence par jour et un nouveau livre à l’intention des voyageurs. Rien de tout cela n’existait en 2008. Et rien de tout cela n’existerait, si nous avions conservé notre vie d’avant.
 
Tout est parti d’un rêve commun partagé par Véro et Thierry. Un rêve porté plus tard par nos 4 enfants et notre envie d’absolu. Guidés par un besoin de liberté, d’autonomie et d’intensité nous avons élu domicile sur les routes du monde pour ne plus les quitter. A bord de Casita, notre vie est telle que nous la choisissons chaque jour, généreuse, pétillante, authentique et l’espace habitable de notre camping-car se remplit de souvenirs autant que d’énergie vitale : rires, jeux, école, cris et surprises.
 
En 7 ans, les enfants ont grandi, nous aussi. Nous changeons tous les six, transformés par la vie, les expériences et les rencontres. Casita aussi change. A sa manière elle évolue en respectant nos propres besoins. Année après année, elle s’équipe davantage, se refait une santé pour chaque contrôle technique et nous transporte fidèlement loin des nuages.
 
Notre cercle d’amis ne cesse d’évoluer. A ceux de toujours se joignent de nouvelles personnes rencontrées furtivement ou régulièrement au cours des 7 années passées. Avec tous nous entretenons des liens subtils et puissants et chacun à sa manière, soutient notre aventure et nourrit notre vie de famille.
 
Depuis 7 ans, le cercle ne cesse de s’élargir. Lors de rencontres formelles ou informelles, partout et toujours notre chemin croise des sourires et des pouces levés et nous offre de longues et insolites discussions avec des inconnus dont certains deviennent de précieux amis. De plus en plus, nous avons le sentiment de faire partie d’une seule et grande famille mondiale, ce qui nous procure un sentiment de paix et d’unité particulièrement riche et inspirant.
 
Tout cela nous donne envie de continuer l’aventure et le voyage. Planter des graines, créer des déclics, partager notre expérience et encourager chacun à oser sa vie. Tel est notre rêve actuel. C’est pour cela que nous avons créé « Oser sa vie », des ateliers, des conférences et des livres pour aider chacun à devenir celui qu’il est vraiment. Parce que les rêves des uns nourrissent ceux des autres, notre rêve le plus cher est que vous puissiez vivre le vôtre.
 
En 7 ans, tout a changé dans notre vie. Tout sauf l’essentiel : les liens qui nous unissent les 6 et notre amour de la Vie !
Les rencontres
Michèle et Philippe
Frédéric et Déborah
A propos du film SAM
Claudio
Lire
Aless
2012-2014
2015
Ramona, Marie et Olivier et enfants
July, Caroline et Familles
Mack Family
Nathalie et famille ...
Romaine, Cédric et famille
Chris et Didier
Maman Véro
Céline
Nic, Myriam et famille
Les cousines et Noémie
Retrouvailles surprises
Il y a les personnes qu’on s’attend à revoir et celles qu’on croise par hasard. C’est le cas de Kevin et Jonas, deux compères rencontrés fortuitement à la Péninsule Valdès en 2011. La rencontre avait été originale : on cherchait notre chemin quand Kevin nous a sauté dessus : « Les SIXENROUTE ! Moi, je vous connais !! » Nous avions alors passé 10 jours à contempler les baleines ensemble. Cette année, le scénario avait quelques ressemblances. Nous venions de rater la bifurcation pour monter aux Marécottes en Valais et faisions demi-tour, quand nous avons aperçu dans le rétroviseur Kevin et son nouveau camion Mercedes !!
Ashley
 
C'est avec un plaisir immense que nous avons fait la connaissance pour certain et retrouvé pour d'autre la magnifique Ashley qui est la fille d'Anne-Sophie et Adrian un pote de Max.
Les rencontres
 
Michèle et Philippe
En 2014 au Burkina Faso, nous avions organisé une conférence dans l’école créée par la fondation Nicolas de Preux. Cet été, nous avons rencontré les fondateurs suisses de cette école et le fils de son directeur burkinabé, étudiant à Yverdon. Un grand merci pour la soirée et l’agréable voyage dans le temps et les souvenirs de voyage de chacun.
Claudio
Récemment, nous avons rencontré Claudio, un voisin de camping et surtout le patron du Bistro du Flon, un amoureux des voyages et de l’Afrique en particulier avec lequel nous aurons prochainement l’occasion d’organiser une conférence et un repas de soutien pour récolter des fonds pour un projet qui nous tient à cœur au Togo. Nous vous donnerons des nouvelles dès que nous aurons fixé une date.
La vie de famille
 
La vie de camping
Nous avons toujours autant de plaisir à vivre dans Casita en conservant nos habitudes et repères de vie nomade. Cela dit, depuis l’automne passé, nous nous installons au camping de Vidy à Lausanne quand nous sommes en Suisse, ce qui nous permet de ne plus subir les réveils nocturnes de la police. Au camping, nous jouissons de conditions confortables avec Baloo et Casita côte à côte, une immense tente tunnel devant les deux véhicules, ce qui triple notre espace vital. Sans parler du grand espace de gazon et l’accès au lac à 100 mètres.
 
Le fait d’être « posés » quelques semaines permet aux amis de nous rejoindre aisément et de passer du temps avec nous dans un cadre agréable. Anniversaires, visites surprises ou week-end entre copains, la vie de camping permet d’accueillir du monde de manière simple.
 
Nous avons vécu cette année, le plus bel été de tous les temps à Lausanne En tous cas dans nos souvenirs. Soleil et chaleur étaient au rendez-vous chaque jour et chaque soir, nous permettant de vivre à l’extérieur pratiquement jour et nuit.
Nous en avons profité pour découvrir ou pratiquer quotidiennement diverses activités sportives et ludiques : ping-pong, stand-up paddle, walking, danse, yoga, baignades et ballades sur le lac, etc.
A propos du film SAM
Le film « SAM » de Elena Hazanov a été primé dans de nombreux festivals internationaux. Sorti en Suisse à la mi-septembre, il touche autant par sa simplicité que par la vérité qui s’en dégage. Tourné en quelques jours à Genève et sans véritable budget pour un long métrage, le film a fédéré une équipe de tournage émue, engagée et généreuse, chacun étant rémunéré sur la base des résultats du film. Dans la salle le public se joint au phénomène et plébiscite le film. L’histoire est universelle, l’interprétation magistrale. A votre tour allez voir ce bijou !
Puis découvrez la suite de l’aventure avec la série « Sam, the web » dont les premiers épisodes sont en ligne.
2015
JUIN A OCTOBRE 2015: Suisse-France-Espagne
En résumé, la vie de camping a quelques avantages sur la période estivale, aussi longtemps que nous conservons l’habitude de partir en vadrouille, pour un bivouac sauvage et ressourçant en pleine nature.
La vie des enfants
 
Pour les enfants, l’alternance entre période de voyage lointain et passage en Suisse nourrit leurs intérêts et besoins sur l’ensemble de l’année.
Sports et passions
Comme tous les enfants et adolescents, Max, Loane, Sam et Zoé nourrissent divers centres d’intérêts. Depuis 7 ans, ils pratiquent le plus souvent leur passion de manière libre et autonome, en puisant sur internet et sur Youtube en particulier, les conseils, techniques et idées pour progresser. Depuis peu, ils profitent également de nos passages en Suisse pour suivre des cours et rejoindre des groupes afin de partager leurs loisirs avec d’autres.
2008-2009
Zoé : la danse, la gym et la souplesse
Depuis quelques années, Zoé veut faire de la danse, de la gym et de la souplesse, comme elle dit. Cet été elle a osé se lancer. Avec Loane, puis rapidement rejointe par Max, elle suit désormais des cours de ragga et progresse à vitesse grand V.
Au niveau gym, c’est avec Sam qu’elle s’est inscrite à des cours de gym. Peu convaincue par le groupe, elle recherche d’autres cours incluant de la gym au sol dans des groupes mixtes, pour y aller avec son frère.
Quant à la souplesse, depuis le mois de mai, elle ne cesse de nous impressionner : pont, grand-écart et autres acrobaties sont au programme de ses jeux préférés qu’elle pratique 2 à 3 heures par jour dans notre immense jardin du camping. Quand on sait qu’il y a 6 mois, elle ne touchait pas les doigts par terre les jambes tendues, les images ci-dessous sont impressionnantes !
Hostettler Family
Les amis
 
Retrouvailles traditionnelles
Depuis notre retour de tour du monde, nous passons 5 à 6 mois par année en Suisse et autant en voyage lointain. Chaque départ et retour sont l’occasion de revoir les amis, en groupe ou individuellement selon les envies. En voici un aperçu !
Sam : gym, diabolo et dessin
Sam accompagne donc Zoé à la gym et de son côté travaille ses acrobaties. Son truc à lui, c’est plutôt les salto dans tous les sens.
Depuis deux semaines, il a découvert une nouvelle passion : le diabolo. Il passe donc une bonne partie de son temps libre à manier l’engin avec une dextérité remarquable. Et quand il pleut, il reprend ses crayons et la création de ses personnages.
Loane : la comédie et la danse
Le tournage du film dans lequel Loane tiendra le rôle principal aura finalement lieu aux mois de juillet-août 2016. Pour patienter et pour nourrir le projet, la réalisatrice (Katarina Wyss) et Loane ont fait des essais pendants 2 jours dans les rues et environs de Fribourg. Au final, un montage de 30 minutes, une ambiance, une esquisse de film et déjà quelques frissons.
Au mois de septembre, nous avons aussi eu la chance de rencontrer Anne Deluze la productrice du film. Contact simple et jovial, enthousiasme, dynamisme. Le film réunit de belles énergies, c’est chouette de voir tout cela se mettre en place progressivement.
En attendant de reprendre des cours de théâtre, Loane accompagne Zoé au cours de ragga et toutes les deux répètent leur chorégraphie devant Casita, une fois la nuit tombée…
Nord et centre de l’Espagne
Habituellement, nous longeons la Méditerranée pour descendre en Andalousie. Cette année, nous avons donc choisi une autre route, afin de passer par le nord et le centre de l’Espagne, ce qui nous a permis de découvrir les falaises de Cantabrie et Asturies.
Jobs
Cet été, Max et Loane, accompagnés de quelques amis, ont repeint de manière autonome l’intérieur d’une maison de 600m2. Une première expérience de travail en équipe, de gestion de chantier et une belle occasion de passer du temps entre amis tout en encaissant quelques revenus.
Max : BMX et danse
Cet été Max est parti 1 semaine à Barcelone avec ses potes de BMX. Seul majeur du groupe, il a tout organisé, rassuré les parents, géré l’étourderie de certains et canalisé les énergies. Le temps d’une semaine, ils ont ainsi « ridé » avec la star du moment, porté des t-shirts Kaotiko qu’ils ont reçus pour en faire la promotion et sillonné les rues de Barcelone de « spots en spots » en partageant leur passion.
Depuis septembre, notre voisin de camping leur a proposé également de l’aider à la production de ses jus de gingembre : embouteillage, étiquetage, manutentions et, lorsque max aura son permis, possibilité de participer à la vente des produits sur les marchés. Visitez le site et commandez dès maintenant vos jus et autres gourmandises au gingembre : gingembre.ch
Amitiés et plus si entente…
En grandissant, les Max, Loane, Sam et Zoé élargissent et entretiennent leur cercle d’amis. Chacun a désormais créé des liens et des habitudes de sortie, comme tout adolescent de leur âge. 7 ans de voyage n’empêchent donc pas de se lier aux autres.
Ecole
Sur le plan scolaire, Max, Loane et Sam préparent leur bac pour juin 2016. Afin d’unir leurs efforts, ils ont créé entre eux une classe de même niveau et partagent le même objectif, ce qui les aide et soutient. Il n’empêche que préparer son bac de manière totalement autonome reste un défi et une véritable école de responsabilisation. De manière générale, ce sont les maths qui représentent le plus gros challenge pour les trois, même s’ils peuvent désormais, contacter des professeurs par tchat chaque soir pour poser leurs questions et obtenir plus d’explication.
Voyages
 
Alternance hiver-été
Depuis 2012, nous effectuons plusieurs voyages par année. Le premier et le plus long a lieu en hiver, de décembre à mai environ. Nous partons généralement au-delà d’une mer ou d’un océan pour découvrir de nouvelles contrées ou d’autres modes de transport et de voyage. En été, nous prenons entre 3 et 4 semaines pour explorer une région d’Europe à bord de Casita ou Baloo. Et quand l’occasion se présente, nous nous échappons quelques jours en automne.
Voyage de l’été 2015
Cette année, nous sommes allés en Andalousie pendant l’été. Mais pour ne pas faire un simple aller-retour, nous avons planifié un itinéraire original passant par
Anger, La Rochelle, La Dune du Pilat puis le nord et le centre de l’Espagne, avant de rejoindre l’Andalousie, ses côtes et ses plages et de remonter en longeant la méditerranée. Cet itinéraire nous a permis de retrouver des amis, de rencontrer des personnes qu’on avait hâte de connaître et de découvrir de nouvelles régions.
 
Anger
Sur la route pour la Rochelle, nous décidons de faire un détour imprévu par la région d’Anger pour y retrouver nos amis Alban et Nathalie et leur fille Charlotte. Nichés dans un havre de paix et de nature, ils sont fidèles à eux-mêmes et nos discussions et plaisanteries reprennent le rythme et le ton qu’elles avaient lorsque nous avons voyagé quelques semaines avec eux en Andalousie pendant l’hiver 2012.
Petit tour sur L'Ile de Ré pour fêter l'anni de Véro
La Rochelle - Histoire de cabane
Depuis 2011, Max a le projet de construire des camping-cars en bois, écologiques et agréables à vivre. A la même époque, nous avions découvert « Histoire de cabanes », l’entreprise de François spécialisée dans la construction de cabanes, en particulier sur des châssis remorque, à la manière des Tiny House. Puis, nous sommes tombés sur « La cabane en cavale », dont nous vous parlions dans la précédente mise à jour. La cabane en cavale, c’est en fait la cabane que François a construite sur un châssis Mercedes pour effectuer un long voyage en Asie en famille. En bref, c’est le rêve de Max. Il était temps que nous nous rencontrions.
 
Le peu de marge dans notre planning nous a laissé moins de temps que souhaité à La Rochelle pour profiter de la présence de François, Stéphanie et leurs 3 enfants. Mais le contact est établi et nous savons que nous retournerons les voir. Qui sait, peut-être Max ira-t-il se former là-bas ? En effet, les quelques heures passées dans et devant l’atelier de François, nous ont permis d’admirer et d’apprécier le travail de François et de rêver de notre propre cabane un jour. La rencontre avec Stéphanie a quant à elle offert de beaux échanges sur le voyage, le retour et l’envie de repartir…
Dune du Pilat et les Landes
Valériane et son mari nous ont contactés pour des renseignements. L’été prochain, ils quitteront la France pour s’installer en Martinique. Comme la dune du Pilat est sur notre chemin, nous profitons de faire une halte pour les rencontrer et passer une très belle journée en leur compagnie et découvrir le lac de Cazaux.
A Biarritz, Max profite de surfer quelques vagues.
En traversant l’Espagne par le centre, nous prenons conscience de l’immensité du pays et découvrons avec surprise l’aspect quasi désertique des régions de Castille et Léon et Madrid. En arrivant dans la capitale par la route, on a l’impression d’entrer à Las Vegas, une ville au milieu du désert.
 
Le temps d’une journée, nous sillonnons les rues et cafés du centre de Madrid en profitant des gourmandises offertes par l’Espagne.
Andalousie
De toutes les régions du monde découvertes en 7 ans, l’Andalousie est la seule où nous pourrions un jour nous installer si nous décidions de renoncer à notre vie nomade.
 
En passant par la Sierra Cazorla, nous installons le bivouac quelques jours au bord de la rivière Guadalquivir dont la source est à quelques kilomètres. En plein mois d’août, la région est parfaitement fréquentable et confortable et les foules estivales invisibles.
A Baza, nous retrouvons nos fidèles amis Aurôre et Sam, leur accueil et le charme des Cuevas andalucia. Année après année, Sam creuse dans la roche pour agrandir la propriété et augmenter les possibilités d’accueil. C’est ainsi que nous découvrons la nouvelle zone camping, dans laquelle nous nous installons aux côtés d’autres visiteurs venus profiter de la région avec leur 4x4 ou simplement passer la nuit à la belle étoile.
Comme d’habitude, le séjour au Cuevas andalucia nous permet de faire de belles rencontres et de passer nos soirées à échanger sur le thème du voyage et d’oser sa vie. Touffik est belge d’origine marocaine. En Belgique, il tient avec passion un salon de coiffure qui s’est forgé une belle réputation. Au prix d’un travail acharné, il satisfait une clientèle exigeante, pressée et exclusive. Il rêve aujourd’hui d’autre chose, de chaleur, de repos, d’un autre rythme. Son rêve ? Devenir coiffeur nomade.
Après une brève escale à Grenade, nous prenons la direction du Camping Cabopino entre Malaga et Marbella et retrouvons nos amis Manu et Emma, toujours aussi positifs, motivés et disponibles. Sur le programme du camping nous découvrons avec surprise la photo de Loane prise 3 ans plus tôt.
L’Espagne en été
Un des buts de notre virée estivale en Andalousie était de nous rendre compte par nous-mêmes des conditions de voyage et de bivouac en Espagne pendant l’été. Le constat est agréable. Dès qu’on s’éloigne de 15 km de la mer, on s’installe où on veut, au calme et confortablement : rivières, montagnes, lacs offrent de magnifiques bivouacs où l’on peut rester quelques jours consécutifs. En ce qui concerne les plages, nous avons passé une nuit à l’extérieur du camping Cabopino, sur le parking de la plage sans nous faire chasser. Même chose à Malaga. Puis au Cabo de Gata et Aguillas. A noter que nous aurions pu prolonger ce dernier bivouac aussi longtemps que souhaité, sans risque apparemment de nous faire déranger par la police. Cela prouve que c’est possible de bivouaquer au bord de la mer en Espagne en été. Pour cela, il faut descendre au sud de la province de Valence, vers Murcia, puis l’Andalousie.
A Malaga, les enfants ont rendez-vous avec Alice leur copine de Lausanne en vacances dans la région.
Baignade dans la Veveyse
Enfin, nous faisons notre traditionnelle halte au Cabo de Gata, le parc national de la côte méditerranéenne de l’Andalousie. Il y a évidemment plus de monde qu’en hiver et les places pour installer Casita sont moins nombreuses. Surtout, le bivouac sauvage est interdit. Nous ne restons donc qu’une nuit sur la plage, en compagnie de plusieurs campeurs sous tente.
A Aguillas, première ville de la province de Murcia en venant du sud, nous sommes accueillis par un feu d’artifice hallucinant, probablement le plus gros de notre vie ! Nous nous souvenons alors du carnaval d’Aguillas auquel nous avions participé en février 2012. Décidément, la ville est surprenante ! Comme ses plages qui restent totalement accessibles en camping-car et sur lesquelles nous nous installons pour un bivouac sauvage extraordinaire. Incroyable de camper les roues dans l’eau ! C’est probablement le dernier endroit si simple d’accès sur la côte espagnole.
Escapades
 
Depuis 7 ans, le voyage nous a donné le goût des découvertes et l’envie de vivre diverses expériences. En Suisse, nous avions peu l’habitude de participer aux fêtes ou manifestations traditionnelles ou folkloriques avant 2008. Depuis notre tour du monde, nous prenons par contre beaucoup de plaisir à explorer notre région et ses coutumes.
 
Giron de Cremin
Les Girons ou fêtes de jeunesses sont organisées chaque année dans les villages. Au premier regard, on pourrait y voir une simple occasion de beuverie tant la bière coule à flot pendant la semaine des festivités. Il suffit par contre de regarder la chose avec intérêt pour se rendre compte de l’importance de ces fêtes dans la construction du tissu social local. Divers jeux et concours opposent les équipes des différents villages dans des compétitions saines et sportives, qui ont la vertu de renforcer le sentiment d’appartenance à son groupe, sans avoir à mépriser les autres ou les combattre. Quant au traditionnel défilé de chars qui clôture la fête, il permet à chaque jeunesse d’exprimer sa créativité et de mobiliser la solidarité et l’ingéniosité.
La désalpe d’Albeuve en Gruyère
Chaque premier week-end du mois d’octobre Albeuve organise sa foire pour fêter la désalpe. La désalpe, c’est la descente de l’alpage pour les armaillis (bergers) et les troupeaux qui ont pâturé tout l’été en altitude et produit les tonnes de lait nécessaire à la fabrication du fromage et de la double crème de Gruyère notamment.
 
C’est Damien, un participant à nos ateliers « Oser ses rêves », que nous présenterons plus en détail ci-dessous, qui nous a invités à participer à ce  week-end extraordinaire au cœur des traditions et des coutumes d’une région dont l’authenticité est émouvante.
Virée entre copain et cousins aux Marécottes
Marouane et Valérie et leurs enfants
Valérie nous avait contacté en décembre passé et demandé si nous pouvions envoyer un message à son mari, en guise de cadeau de Noël ! Idée originale et sympa, à laquelle nous avions répondu avec plaisir. Cet été, ils ont trouvé quelques minutes pour nous rencontrer juste avant leur départ pour un voyage dont la destination, la durée et la forme restent très ouvertes… Bonne route à eux !
Les voyages des autres
 
Depuis 2012, nous rencontrons de plus en plus de familles ou couples en partance pour un voyage au long cours. Nous sommes chaque fois aussi émus de les voir partir et oser l’aventure.
En discutant avec François et Géraldine , nous découvrons qu’ils sont de bons amis de Mirou et la famille « ballade à quatre » que nous suivions sur internet au moment de préparer notre tour du monde en 2008 :
Récemment, Géraldine nous a contactés pour organiser un atelier oser ses rêves en Belgique. Le projet est lancé, nous vous tiendrons en courant dès que nous aurons fixé les dates.
Dans la Drôme en France, nous rendons visite à François et Sylvie (notre fidèle expéditrice) et leurs deux filles. Nous passons une très chouette soirée en compagnie de toute la famille et de la sœur de François. Pour ce dernier, le temps qui le sépare de la retraite à 55 ans semble plus long au fur et à mesure qu’il raccourcit. Einstein appelait ça la relativité du temps. On peut aussi appeler ça la démotivation.
Sylvie de son côté nourrit sa passion du voyage en s’octroyant quelques escapades, parfois avec les filles. Entre deux virées, elle aménage et développe son atelier de rénovation de meuble, friperie et autres créations originales. Nous espérons pouvoir bientôt vous donner l’adresse de sa boutique afin que le voyage vienne à elle grâce aux futurs visiteurs et clients.
Roland et Christina
Page 2
Trucs et astuces
 
Oser sa vie
Notre rêve actuel
Les ateliers Oser sa vie
Les éditions Oser sa vie
Les événements Oser sa vie
Lire
Les voyages des autres
Marouane et Valérie
Jean-Marc et Cécile
Nyarev
70 ans de Patrick
Lire
- Suite du récit->
ATTENTION : SUITE ET FIN DU RECIT SUR LA PAGE SUIVANTE !!
 
CLIQUEZ ICI >>
Nyarev
C’est également en 2012 que nous avons rencontré Véronique, Yacine et leurs 3 enfants la première fois au bord de la Broye où nous bivouaquons parfois. Aussitôt, Véronique nous a raconté son rêve de voyager en famille et eux aussi prennent la route dans quelques semaines à bord de leur camping-car Nyarev. Nous leur souhaitons bonne route également.
La vie des enfants
Sports et passions
Zoé : la danse, la gym et la souplesse
Sam : gym, diabolo et dessin
Loane : la comédie et la danse
Max : BMX et danse
Jobs
Amitiés et plus si entente…
Ecole
Lire
A suivre
Lire
ATTENTION : ce récit se poursuit sur une deuxième page !
Voir la page 2 >>
La vie de famille
La vie de camping
Les manifestations estivales
Lire
Jean-Marc et Cécile
Quand il nous a contacté à notre retour de tour du monde en 2012, Jean-Marc nous a fait part de son rêve et de son envie de partir en voyage avec sa compagne Cécile. Pour lui, le compte à rebours avait commencé 2 ans plus tôt et il restait environ 1'600 jours avant le départ. Du moins, c’est ce qu’ils nous avaient dit dans un premier temps, avant de changer d’avis et avancer la date départ. En ce début du mois d’’octobre 2015, soit moins de 1300 jours plus tard, ils ont donc pris la route pour un voyage à durée indéterminée, une retraite anticipée et méritée, un rêve longuement nourri et entretenu.
A l’occasion de leur fête de départ, nous avons pu constater leur enthousiasme et lire sur leur visage la joie provoquée par ce rêve devenu concret. Nous leur souhaitons un magnifique voyage et vous invitons à les suivre sur leur site internet : petitdetour.com
Des nouvelles de Casita
 
Retour sur la terre ferme
Après 5 mois passés sur mer à bord de Nyamba, nous retrouvons la terre ferme et le plancher bombé de Casita. Question taille, on est moins surpris qu’on ne le pensait : Casita reste spacieuse, confortable et adaptée à nos besoins.
 
Contrôle technique
Chaque trois ans, Casita passe son contrôle technique. Avec 200'000 km au compteur, elle a profité de l’occasion pour changer les plaquettes de freins et les suspensions pour la deuxième fois de sa vie. Avec 6 pneus neufs et un bon lavage châssis et moteur l’affaire est réglée. On est paré pour 3-4 ans !
 
Equipement solaire
Un gros avantage de notre expérience nautique sur Nyamba est d’avoir pris conscience qu’on pouvait clairement faire mieux sur Casita en terme d’équipement solaire. Dès notre retour, nous avons donc ajouté deux panneaux solaires de 160W chacun et remplacé les deux batteries de service de 90 A/h par deux autres de 230 et 160 A/h. Désormais, le frigo fonctionne parfaitement, on recharge nos téléphones et ordinateurs sans soucis. Bref, c’est la classe !
Nos voyages
Alternance hiver-été
Voyage de l’été 2015
Anger
La Rochelle - Histoire de cabane
Dune du Pilat et les Landes
Nord et centre de l’Espagne
Andalousie
L’Espagne en été
Lire
 
Nous fêtons nos 7 ans de voyage et de vie nomade ! A cette occasion, nous vous invitons à nous rejoindre au Salon du camping-car à Berne entre le 22 et le 26 octobre. Vous pourrez y découvrir notre tout nouveau livre "OSER PARTIR" Avant cela, nous vous proposons dans les lignes qui suivent un récit plein d’enthousiasme et de gratitude pour les rencontres, les voyages, les projets et les activités que nous vivons et développons depuis 7 ans.
Accès direct
Oser sa vie
2012 suite
2013
Un livre original, vivant et émouvant
Récits
Nos véhicules
2014
Espagne
fév 2013
France
déc 2012
Mises à jour
Suisse
sept-oct 2012
Berlin
août 2013
Tour du Monde
2008-2012
Espagne
déc 2012
Tour du Monde
Suisse
juin 2013
Portugal
fév 2013
Andalousie
jan 2013
Ghana (2/3)
Janvier 2014
Finlande
juil-août 2013
Bénin
Mars 2014
Togo
Mars 2014
Burkina Faso
Février 2014
Ghana (1/3)
Janvier 2014
Suisse
automne 2013
Suisse-Italie
Eté 2014
Nous 6
Conférences&Actu
Accueil
Livres&Videos
Media
Liens
Dernière mise à jour
Martinique
Janvier 2015
2015
Suisse
Automne 2014
Grenade
Avril-mai 2015
2016
Découvrez nos coulisses dans: Miss Terre et les six doigts de la main
Un clic = Un pas vers vos rêves
Oser sa vie
Pour prendre sa vie en main
©Sixenroute-2011
Achetez en deux clics:
Miss Terre et les six doigts de la main
Un livre original, vivant et émouvant