Pas besoin d’aller si loin pour découvrir des  vues splendides. La Tour de Gourze au-dessus de Grandvaux dans le Lavaux offre un panorama extraordinaire que nous avons fait découvrir à nos amis Aless et Céline et une partie de la famille Ayabombe.
Après les grandes émotions du retour en Suisse, les découvertes, les retrouvailles intenses, les prises de conscience et les surprises, qu’allions-nous devenir ? Quelle forme prendrait notre quotidien ? Les deux mois qui viennent de s’écouler nous ont offert bien plus qu’un aperçu de ce qui nous attend. Curieux de le découvrir ? Voici le récit d’un été ordinaire dans un mode de vie extraordinaire…
Trois petits tours et puis s’en vont…
Arrivés en Suisse le 22 avril, nous sommes repartis le 15 juin, après 2 mois seulement… Direction sud de la France, où Véro et Thierry suivront une formation au théâtre-forum. Puis, découverte de Lourdes, semaine intensive dans le Var et retour en Suisse fin juillet. Trois petits tours dans les environs et puis… nouvelle escapade à Giglio en Toscane à la fin du mois d’août… On dirait que le rythme est donné. Et en y regardant de plus près, on s’aperçoit qu’ici ou ailleurs, le voyage continue, avec son lot de rencontres, de découvertes, d’émotions et de surprises.
Eté 2012: Ainsi, six font, font... trois petits tours et puis s'en vont.
Découvertes et expériences
Avant de partir en voyage autour du monde, Thierry et Véro s’étaient inscrits déjà à une formation de théâtre forum, annulée faute de participants. De retour en Suisse, l’approche les appelle toujours. Le stage a lieu à Montarnaud, près de Montpelier ; il est organisé par l’association Etincelle. Dès les premiers instants, ils sont enchantés. Initialement créé par Augusto Boal au Brésil, le théâtre forum s’est développé sous le nom de théâtre de l’opprimé. De manière sommaire on peut le résumer ainsi : une situation de tension, conflit ou d’oppression est mise en scène et jouée. La scène se termine mal. Les spectateurs interviennent alors et remplacent l’un ou l’autre des acteurs en scène et font des propositions. La situation évolue, des ouvertures se créent, des pistes émergent. Utilisé comme outil de développement individuel et collectif, l’approche séduit Thierry et Véro. Ils imaginent aussitôt comment s’en servir dans les séminaires qu’ils préparent, en famille, en entreprise ou ailleurs. Aucun doute, vous en entendrez parler dans ce site à l’avenir.
L’autre expérience offerte par ce stage fut celle de la séparation : pour la première fois depuis 4 ans, enfants et parents ont passé cinq jours séparés ! De quoi donner le vertige. Ainsi, dans les Pyrénées, Max, Loane, Sam et Zoé ont profité de la compagnie de leurs amis Ayabombe et chaque soir, un Skype familial a permis à chacun de se rassurer… Comme prévu, tout s’est bien passé. Merci les amis d’avoir veillé sur nos 4 loulous. Mais franchement, nous avons eu un plaisir non dissimulé à nous retrouver tous dans Casita.
Dans les Pyrénées, nous avons fait un petit tour à Lourdes, accompagnés des Ayabombe. Visite de la cathédrale, promenade dans les jardins, découverte des cierges, déambulations dans les boutiques spécialisées en promesses en tous genres, moue dubitative devant la surexploitation commerciale du lieu. Par contre, nous avons déniché un délicieux petit resto indien. C'est pas un miracle ça?
Ailleurs en Suisse, nous découvrons les merveilles des campagnes et des cours d’eau. La Thièle est ses couleurs caraïbes, les prés emplis d’amour, les lacs et leurs plages sauvages, la Broye et ses rives accueillantes. Tant de noms et de lieux méconnus.
Autre décor, autre surprise. Genève. La ville du bout du lac, la ville du lac de Genève pour les étrangers qui méconnaissent le lac Léman. Ses noms de banques et de montres tout autour de la rade, son jet d’eau qui jaillit comme une fuite… Genève qu’on n’aimait pas avant de partir, parce que… Parce que venant de Vaud, ça ne se faisait pas vraiment d’aimer Genève… Du coup, nous posons sur la ville un regard nouveau. Plus que la ville, c’est ses environs et les vues qu’elle offre que nous apprenons à apprécier. Le Mont-Blanc trône majestueusement au loin des rives françaises. Nous ne l’avions jamais aperçu. D’un coup, nous viennent en mémoire les cols franchis dans l’Himalaya et dans les Andes et ce point de repère qui ne représentait rien pour nous : « nous sommes plus haut que le Mont-Blanc. » Désormais, la phrase prend du sens. Ca fait haut 4'800 mètres, vu depuis Genève !
Retrouvailles
Aurons-nous un jour revu tous ceux qu’on a quittés ? Difficile à dire et peu importe. Pour l’heure, notre chemin croise régulièrement celui de nos amis, parfois parce qu’on s’organise, parfois par hasard.
Ainsi, Clément (l’homme à la VW Cox, rencontré il y a un an en Bolivie) nous a livré les croissants un petit matin à Lourdes. Quelle surprise de le voir débarquer dans sa voiture de facteur et quelle joie de découvrir son enthousiasme. A bientôt pour les vendanges .
Olivier nous a reçus chez lui pour un gueuleton à l’italienne. Sa femme Christine sautillait sur place, visiblement heureuse de nous voir arriver, tandis que les 6 enfants ont pris possession du jardin et organisé divers jeux et sports.
Nous avons retrouvé aussi François (parrain de Sam), Didier et Christina (parrain et marraine de Max) et Butch, beau-frère de Thierry et Véro. Avec chacun, nous avons poursuivi les discussions interrompues 4 ans plus tôt, découvert les derniers événements ou les nouveaux arrivés et relaté quelques anecdotes de notre périple.
Un matin, c’est Gilles qui a frappé à notre porte, devant la gare de Moudon. En vacances en Suisse, il est revenu une heure plus tard avec sa femme et ses deux enfants que nous n’avions pas eu l’occasion de rencontrer lors de notre passage chez eux à Abu Dhabi. Ils vivent maintenant à Dubai. Là encore, nos esprits s’envolent et nous replongent dans la chaleur torride des Emirats où nous étions en sa compagnie trois ans plus tôt !
Clément
Didier
Christina
Butch
François et Jonathan
Olivier & Christine
Audrey
Félix
François & Laurence
Laurence & Gilles
Fêtes et Anniversaires
Depuis qu’on est en Suisse, on a tendance à regarder régulièrement derrière nous pour nous souvenir d’où nous étions l’année passée. Les anniversaires se prêtent bien à cet exercice. Ainsi, en fêtant l’anniversaire de Véro dans les Bois du Jorat, nous avons visité mentalement le Salar d’Uyuni où nous avions célébré ses 37 ans. Thierry a fêté son anniversaire à Giglio cette année ; l’année passée, nous étions dans le Pentanal brésilien à la même date.
A Giglio, nous avons rejoint Nicolas (le frère de Thierry) et sa famille en vacances dans la maison des parents de Thierry. Cela nous a permis du coup de célébrer l’anniversaire de leur fille Julia. Nous avons passé trois jours fantastiques en leur compagnie. Merci.
Dans le Var, Timo, le fils de Denis fêtait ses 11 ans. Pour l’occasion le père de la Tortue Sélène a revêtu son costume de parfait G.O. en invitant des amis à profusion. Durant une semaine, nous avons ainsi profité de l’effervescence constante dans la propriété de l’homme généreux et avide de partage et de rire. Aless et Céline se sont joints à nous, tout comme les Ayabombe. La troupe des enfants a sauté à longueur de journée de la piscine au trampoline, profitant des uns et des autres, nuit et jour. Installés à la belle étoile dans les hamacs, ils n’ont guère dormi, et alors ?
Autre fête : Roland et Christina nous ont invités pour célébrer leur trois ans de mariage, la fin de la lune de miel selon la tradition indienne. Un petit tour dans le camping naturiste de la Thièle où ils ont installé leur mobile home et longue et joyeuse soirée en forêt. Dans les bras de Roland, l’accordéon remplace le traditionnel ukulélé, Christina danse et présente ses progrès au hula up, Aless s’installe au jambe. On mélange tout : bouffe, boissons, cultures et langues, insérant dans chaque phrase des mots d’allemand, anglais, français et espagnol. Le lendemain matin, nous profitons du lieu et de la présence de nos amis pour jouer encore quelques parties d’échec viking (il s’agit de faire tomber des plots en bois en lançant des bâtons).
Le 1er août, jour de fête nationale, nous dégustons des Malakof. Un délice impossible à décrire. Ca se mange à gogo à l’auberge communale de Luins, c’est au fromage, ça fond dans la bouche, moins dans le ventre quand on en prend trop… En fin de soirée, nous assistons au feu d’artifice de St-Prex depuis le toit de Casita. Lancées depuis une barge sur le lac, les fusées illuminent la nuit et les visages des amateurs de pyrotechnique. Notons cependant que le spectacle a failli tourner au drame : l’équivalent des vingt dernières secondes, soit 400 kilos de poudre, ont explosé sur la barge, provoquant un souffle qu’on a reçu en plein visage sur le rivage. Jamais nous n’avions vu pareil final !!
Pour l’anniversaire de Thierry, nous l’avons dit, nous sommes allés à Giglio, une île toscane devenue tristement célèbre l’hiver dernier avec le naufrage du Costa Concordia. Echoué à quelques encablures du petit port pittoresque, l’épave attire désormais les badauds et enlaidit le paysage, autrefois sublime. Dans la famille, on connaît l’île depuis toujours : adolescent, le père de Thierry passait là ses trois mois d’été chaque année, loin de l’agitation romaine. Outre le port, l’île compte deux autres villages accessibles par une route de 4 km. Tout le reste est zone protégée. On accède aux plages à pied ou par bateau. Les fonds sont splendides, l’eau limpide et l’atmosphère authentique. C’est aussi là qu’on mange les meilleures glaces au monde : Da Nilo, gelateria artisanale, au fond d’une impasse au centre du port. Et nous parlons en connaisseurs ! Pour la première fois depuis que nous fréquentons l’endroit, nous avons réussi à voler cinq minutes à Nilo et Silvia pour parler voyage et découvrir sur les murs derrière eux des dizaines de photos de leurs aventures. Chaque année ils partent 6 mois, un peu partout sur la planète.
Lac de Sainte-Croix, Var
Quelques lieux
Dans le Var, nous avons redécouvert le Lac de Sainte-Croix à la couleur azur. Un terrain à vendre à quelques pas de la plage nous a fait hésiter quelques jours, sans réussir à nous convaincre : trop de restrictions pour profiter pleinement de l’endroit.
Insolites
Souvent nous croisons sur notre route des véhicules insolites, des remorques ou autres caravanes sur lesquelles nous nous retournons. Voici quelques images de ce qui a le don de nous faire rêver…
En 2003, lors de nos dernières vacances à Giglio, nous avions repéré un bateau. Nous vivions alors de manière commune et nourrissions des rêves différents. L’embarcation nous avait séduits ; nous imaginions l’acquérir un jour et y organiser des séminaires ou des séjours accompagnés. Quelle ne fut pas notre surprise de retrouver neuf ans plus tard le même bateau à Porto Santo Stefano, où l’on embarque pour Giglio ! Mieux : l’objet nous plaît toujours et les idées n’ont pas manqué de jaillir dans nos esprits hyper actifs. Alors, peut-être un jour…
Dans un autre registre, nous avons découvert un véhicule hors du commun. Son propriétaire nous avait contacté par email quelques jours après notre retour du tour du monde ; il avait croisé Casita. C’est aussi par hasard que nous avons repéré son camping-car près d’une grange à Moudon. Aussitôt, nous avons fait halte pour une séance photo réunissant nos deux montures et une visite guidée du palais 156pink. Si vous souhaitez en découvrir davantage sur Pascale et sa création, rendez-vous sur son site : www.156pink.ch. Ca vaut le détour !
Nouvelles rencontres
Jean-Marc fait partie de ces personnes qui nous ont contactés et qui attendaient notre visite depuis longtemps. Nous avons enfin trouvé le temps d’honorer l’invitation. Chez lui, nous rencontrons Cécile sa compagne et Célia sa fille. Pour eux, le départ est prévu dans trois ans et quelques mois. Jean-Marc est plus précis, il compte les jours qui les séparent du grand départ. Mais compte tenu de l’impact de notre passage, nous ne serions pas étonnés de les voir prendre le large plus tôt que prévu ! C’est extraordinaire pour nous de partager ces instants avec des familles qui larguent les amarres. Que de partage, de surprises et de complicité. A chaque fois, nous gagnons de nouveaux amis en quelques heures.
Au bord du lac de Neuchâtel, nous venions de parquer Casita, lorsqu’une voiture s’est arrêtée à nos côtés : c’était les parents de Jonas. Souvenez-vous, Kevin et Jonas, les deux jeunes rencontrés à Puerto Pyramides à la péninsule Valdès. Kevin et son chien Billy, le bouvier bernois paresseux et mascotte de nos enfants. Nous avions passé avec eux 4 jours à observer les baleines sur la playa Pardellas. Eh bien, nous étions sans le savoir devant leurs maisons. L’émotion lisible dans les yeux de leurs mamans nous a fait chaud au cœur et nous nous réjouissons de repasser dans le coin d’ici octobre, il semblerait que Jonas rentre à cette période…
Au bord du même lac, nous tombons nez à nez avec Thérèse, l’ex-femme de Cédric. Cédric ? Le compagnon de Romaine. Romaine ? La sœur de Thierry… On discute, on fait connaissance et là voilà qui nous rejoint avec ses deux enfants à Bellerive où l’on est avec Butch. Butch ? L’ex-mari de Romaine… Vous suivez toujours ? C’est aussi ça notre vie. Des rencontres, des réunions improbables, de l’improviste. On adore.
Thérèse
Mamans de Kevin et Jonas
Vie quotidienne
La vie quotidienne dans notre maison mobile suit son cours. Grâce aux amours de Max, nous avons la chance de revoir plus souvent la famille Ayabombe. Ainsi, Clémentine a passé quelques jours dans Casita et Jean-No a pu revoir Frank et Carole. Comme nous, les Ayabombe avaient rencontré le couple en Argentine. Finalement, le monde est tout petit…
Max
Au fil des invitations, on profite du temps entre amis, on délire, on s'amuse, on rayonne, on déguste des festins en tout genre, toujours à deux pas de notre maison !
Nos bivouacs sont confortables et la vie nomade aisée dans nos contrées d’origine. Nous avons renoncé à acquérir un terrain en Suisse finalement ; cela compliquerait inutilement les choses et réduirait notre mobilité sans raison. En forêt, à Yvonand, à la place Bellerive, à côté du plongeoir de St-Prex, au bord de la Broye à Moudon, au parc du Vengeron à Genève et n’importe où ailleurs, nous trouvons toujours des lieux sympas, avec baignade possible, piste de pétanque et sentiment de liberté garanti. De plus, en compagnie d’Aless et Céline, nous prenons grand plaisir à partager nos impressions et joies. Nous sommes privilégiés et nous le voulons bien !
Boulot
Et le boulot alors ? Même si nous avons décidé de mettre l’accent sur nos joies, nous avons vécu de grandes prises de tête sur le plan professionnel. Thierry en particulier ne cesse de rebondir face à l’évolution de la situation dans son entreprise. Aux dernières nouvelles, son associé et lui reprendront la société ensemble, tout en s’organisant pour laisser à chacun le temps libre nécessaire pour créer ce qu’ils ont à créer.
Loane
Sam
Clémentine
Célne
Aless
A ce sujet, la maquette de notre livre est sur le point d’être finalisée, le texte étant corrigé. Encore quelques semaines de patience…
Quant aux séminaires, conférences et images, il faudra attendre davantage… Chaque chose en son temps.
Les enfants ne sont pas en reste non plus. Ils sont tous inscrits au CNED et Max et Zoé ont reçu leur matériel récemment. A les entendre, ils se réjouissent de la rentrée…
Trois petits tours… A suivre
Si le temps écoulé depuis notre dernière mise à jour a été exceptionnellement long, rassurez-vous, ce ne sera pas le cas la prochaine fois. Dès à présent nous préparons notre futur récit qui sera disponible dans une quinzaine de jours…
Vous y découvrirez notamment une nouvelle famille que nous venons de rencontrer avec un projet de tour du monde, dès l’été 2013. Nous vous présenterons aussi deux autres familles suisses revenues d’un long voyage en véhicule.
Nous vous parlerons encore des hasards heureux de la vie avec la rencontre des voisins de notre garage. Vous découvrirez également comment nous avons déniché notre première salle de conférence...
Enfin, nous vous révèlerons les premiers pas des enfants avec le CNED et ceux de Thierry dans son métier de formateur.
Vous le voyez, nous continuerons de nous étonner et de partager avec vous les surprises qui nous attendent sur le chemin… ou à notre porte !
Accès direct
Oser sa vie
2012 suite
2013
Un livre original, vivant et émouvant
Récits
Nos véhicules
2014
Espagne
fév 2013
France
déc 2012
Mises à jour
Suisse
sept-oct 2012
Berlin
août 2013
Tour du Monde
2008-2012
Espagne
déc 2012
Tour du Monde
Suisse
juin 2013
Portugal
fév 2013
Andalousie
jan 2013
Ghana (2/3)
Janvier 2014
Finlande
juil-août 2013
Bénin
Mars 2014
Togo
Mars 2014
Burkina Faso
Février 2014
Ghana (1/3)
Janvier 2014
Suisse
automne 2013
Suisse-Italie
Eté 2014
Nous 6
Conférences&Actu
Accueil
Livres&Videos
Media
Liens
Dernière mise à jour
Martinique
Janvier 2015
2015
Suisse
Automne 2014
Grenade
Avril-mai 2015
2016
Découvrez nos coulisses dans: Miss Terre et les six doigts de la main
Un clic = Un pas vers vos rêves
Oser sa vie
Pour prendre sa vie en main
©Sixenroute-2011
Achetez en deux clics:
Miss Terre et les six doigts de la main
Un livre original, vivant et émouvant